Sirwin
Sirwin

La fiscalité de l'or et des métaux précieux en France

By LP | L'essentiel du patrimoine | 26 Mar 2021


Avertissement : cet article n'est pas un conseil en investissement.

 

Dans l'inconscient collectif, beaucoup de mystères tournent autour de l'or d'investissement, notamment le fait qu'il serait très fiscalisé. Dans cet article, nous allons voir comment éviter certains pièges qui vous éviteront de mauvaises surprises lors de vos transactions...

 

Tout d'abord, à l'achat : il est nécessaire de bien choisir sa boutique, afin de diminuer la prime à l'achat (différence entre le cours du moment, prix spot, et le prix à l'achat, différentiel dû à la demande et à la rareté). De plus, l'or d'investissement ne subit pas de taxe à l'achat tout comme les pièces d'argent. Par contre, les lingots d'argent ou les bijoux sont considérés comme matériaux industriels et donc soumis à la TVA de 20 %.

 

L'or d'investissement recouvre :

  • lingots ou barres dont la teneur en or est supérieure à 995 millièmes,

  • les pièces d'or frappées ou ayant eu cours légal après 1800, dont la teneur en or est supérieure à 900 millièmes (ex : Napoléon français, Vreneli suisse, Krugerrand sud africain, Mapple leaf canadienne, Philharmonique de Vienne autrichienne...)

 

De plus, la fiscalité de la revente est plus complexe et présente plusieurs cas de figure :

 

  • si le vendeur n'est pas en mesure de prouver la date d'acquisition de ses métaux précieux, une taxe forfaitaire de 11,5% est retenue,

     

  • si le vendeur est en mesure de prouver la date et la valeur d'achat (factures, scellés, numéro de lingot), il peut choisir l'option la plus avantageuse entre la taxe forfaitaire sur les métaux précieux de 11,5% ou la taxe sur les plus values qui est dégressive à partir de la 3e année, nulle à partir de 22 ans de détention. Dans une logique d'accumulation et d'épargne de long terme, la revente de métaux précieux peut donc être exonérée de fiscalité,

 

  • la revente de "jetons" ou des pièces ayant cours légal actuellement dans leur pays de frappe est particulière. La fiscalité de la revente des jetons rentre dans la fiscalité des bijoux, et se retrouve exemptée de taxe jusqu'à 5000 € de revente par transaction. Au delà de cette somme, le revendeur est redevable d'une taxe forfaitaire de 6,5% ou de la taxe sur les plus values (cf supra),

     

Pour les investisseurs qui voudraient miser sur la hausse de l'argent, les lingos sont fiscalisés à l'achat à hauteur de la TVA de 20%, ce qui n'est pas le cas de pièces type Philharmonique de Vienne ou Mapple leaf, qui peuvent être achetées en tube de 20 ou 25 pièces d'une once, ce qui fera souvent préférer à l'acheteur ces dernières.

 

Enfin, la meilleure façon d'acheter et de vendre ses métaux précieux reste de passer par des revendeurs (brokers) ayant pignon sur rue, installés depuis longtemps et ayant une solide réputation pour éviter les déconvenues et les arnaques.

 

En conclusion, la fiscalité de l'or et des métaux précieux est particulière, mais après étude des produits présents sur le marché, chaque investisseur pourra trouver le type de pièces nécessaire à la diversification de son patrimoine, associé au mode de détention à la fiscalité allégée.

 

---

 

Pour aller plus loin, l'or peut faire partie d'une allocation comme le portefeuille permanent (lien ci-dessous) :

https://www.publish0x.com/lessentiel-du-patrimoine/le-portefeuille-permanent-dharry-browne-the-permanent-portfo-xmkoned?a=WPe9QQy8eL 

 

Lien de parrainage vers PAYMIUM : https://www.paymium.com/page/sign-up?referral=jSTnWzGAsPJ-n_47L3s4

How do you rate this article?

2



L'essentiel du patrimoine
L'essentiel du patrimoine

Blog français à propos des finances personnelles et de la gestion patrimoniale. French blog dealing with personal finance and patrimonial issues. Ne constitue pas un conseil en investissement / Does not constitute investment advice.

Send a $0.01 microtip in crypto to the author, and earn yourself as you read!

20% to author / 80% to me.
We pay the tips from our rewards pool.